top of page
CHIEN D'ASSISTANCE

Un chien d'assistance est spécifiquement formé pour répondre à des alertes médicales et fournir un soutien préventif en réaction à certaines crises et symptômes. Son objectif principal est d'améliorer la qualité de vie de son bénéficiaire, de maintenir son équilibre psychologique, de rompre l'isolement, d'augmenter son sentiment de sécurité, de faciliter ses déplacements et d'accroître son autonomie, entre autres (OPHQ).

Nos chiens d'assistance (psychiatrique et/ou pour alertes médicales) sont formés en utilisant des méthodes basées sur le renforcement positif, où la motivation à aider leur bénéficiaire est au cœur de leur entraînement. Chaque chien suit un programme personnalisé en fonction des besoins spécifiques de leur partenaire, afin d'atteindre la certification.

bloom-7.JPG

NOS FORMATIONS

Formation

AUTONOME

La personne suit les phases d'entraînement en ligne jusqu'à ce que son chien soit prêt pour l'Accès public. Une fois cette étape franchie, le chien passe son Examen comportemental et continue vers la Formation Régulière, nécessitant au moins un cours en présentiel jusqu'à la Certification de l'animal.

Formation RÉGULIÈRE

La personne participe à au moins un cours d'éducation canine par mois en présentiel avec un.e intervenant.e en comportement canin qualifié.e de notre équipe. Il est possible de suivre plus de cours pour accélérer le processus de formation. Cette formation se poursuit ainsi jusqu'à la Certification de l'animal.

ADMISSIBILITÉ

Lorsqu'une personne envisage de déposer une demande pour obtenir un chien d'assistance, plusieurs critères sont évalués pour garantir que le programme réponde aux besoins spécifiques de chaque bénéficiaire.

bloom-11.jpg

La personne bénéficiaire

  • Doit être âgé(e) de 12 ans et plus ;

  • A des symptômes persistants et récurrents limitant son autonomie ;

  • A tenté plusieurs moyens préalablement pour pallier à la situation de handicap, dont les moyens se sont avérés insuffisants ;

  • Doit avoir un ou plusieurs diagnostics émis par un(e) psychologue, psychiatre ou médecin, tels que :

Trouble du stress post-traumatique

Trouble d'anxiété généralisée

Trouble d'anxiété social

Trouble de la personnalité limite

Trouble du spectre de l'autisme

Trouble obsessionnel-compulsif

Migraines chroniques

Diabète

Épilepsie

Le chien

Si la personne a déjà un chien, celui-ci doit répondre aux critères suivants :

  • Être âgé de 5 ans ou moins ;

  • Doit être de moyenne à grande race. Il pèse ou pèsera 30 lbs à l'âge adulte ;

  • Avoir une bonne santé globale qu'un.e vétérinaire pourrait confirmer avec notre Formulaire Vétérinaire ;

  • Devra réussir son examen comportemental au sein de notre programme afin de confirmer son admissibilité.

Si la personne n'a pas encore de chien, il est recommandé d'attendre et d'effectuer l'Aide à l'adoption avec notre équipe. Ce service permet d'être accompagné dans la recherche et la sélection d'un chien qui pourrait démontrer un potentiel pour effectuer ce type de travail.

bloom-6.jpg

LES ÉVALUATIONS

Examen

comportemental

Cet examen vise à déterminer le potentiel de l'animal à devenir un chien de service. L'animal n'est pas tenu d'avoir une obéissance de base, car notre principal objectif est d'évaluer son tempérament. Nous observons attentivement son comportement et ses capacités d'adaptation dans de nouveaux environnements.

Examen

d'Accès public

L'animal satisfait à une variété de critères d'obéissance, demandant un faible encadrement. Cela inclut particulièrement une marche au pied en toutes circonstances. La diversité de ces exigences renforce l'assurance de la sécurité du public.

Cette évaluation finale atteste que l'animal a complété sa formation intégralement et maintient son obéissance en tout temps, démontrant ainsi une autonomie dans son travail. De plus, le chien accomplit un minimum de trois tâches pour apporter une assistance à la personne bénéficiaire.

Âge minimum requis : 4 mois

Âge minimum requis : 8 mois

Âge minimum requis : 18 mois

bloom-2.jpg

LOIS ET RÉGLEMENTS

D’après la Charte des droits et libertés de la personne, « [tout individu] a droit à la reconnaissance et à l'exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, […] le handicap ou l'utilisation d'un moyen pour pallier ce handicap. » [Gouvernement du Québec] 

Le chien d’assistance est reconnu « comme un moyen de pallier un handicap par les tribunaux québécois. En effet, il est interdit d’exercer de la discrimination à l’endroit des personnes qui ont recours à un […] un chien d’assistance. » [CDPDJ] 

Tout de même, pour détenir ce droit, l’animal doit avoir reçu, ou être en voie de recevoir, une formation individualisée « pour répondre aux besoins liés au handicap d’une personne handicapée. » [Gouvernement du Canada] Pour certifier cette notion, un.e bénéficiaire doit être associé.e à une organisation, comme Les chiens BLOOM, pour faire reconnaître la formation de son chien d'assistance.

bloom.jpg
bottom of page